• Accueil
  • > Idée reçue N° 3 : Le vin blanc donne mal à la tête.

Idée reçue N° 3 : Le vin blanc donne mal à la tête.

Idée reçue N° 3 : Le vin blanc donne mal à la tête. 

Le vin blanc est souvent accusé de donner mal au crâne, ou d’être à l’origine de nos migraines. Or migraines et céphalées ont des origines (mal connues) : des études ont montré que chez beaucoup de personnes victimes de migraines chroniques, les causes supposées par les patients sont multiples (chocolat, café, alcool, etc.), mais non prouvées en tant que causes objectivement établies. Ce qui ressort est que le vin, comme cause de migraine, est un phénomène essentiellement socioculturel ou subjectif, car selon les pays, c’est soit le rouge qui fait mal à la tête comme aux USA, en Grande-Bretagne ou en Allemagne, ou le blanc comme en France. 

Si c’est au vin blanc que revient cette accusation sans fondements, c’est parce qu’il contiendrait plus de soufre que le vin rouge. Or, contrairement à ce qu’on croit, le vin blanc ne contient pas toujours plus de soufre que le rouge qui tache, et moins que certaines eaux minérales sulfurées dont les curistes se gavent.

Le souffre contenu dans le vin blanc serai la cause principale de nos maux de tête ? 

Blanc sur rouge rien ne bouge, rouge sur blanc tout fout le camp. Vous connaissez peut-être cette expression typiquement française qui nous fait comprendre que le vin blanc doit être bu avant le vin rouge au cours d’un repas sous peine, entre autres, de maux de tête.

Pas d’explication scientifique sur cette chronologie de la dégustation, en revanche on s’est demandé pourquoi le vin blanc avait la réputation, comme le rosé, de donner même bu seul, des maux de tête à certains. Dans un excellent dossier sur les rapports entre le vin et la santé, on nous explique qu’on a longtemps pensé que le responsable c’était l’anhydride sulfureux. C’est un dérivé du soufre qui possède des propriétés antiseptiques et antioxydantes, il permet de stabiliser le vin et empêche le sucre de fermenter. On en met plus dans les vins liquoreux, les blancs moelleux et dans les rosés que dans les vins rouges.

En fait malgré les études, on n’est pas vraiment sûr que le responsable soit ce soufre. Sauf chez les personnes particulièrement sensibles. Et si c’est votre cas, vous pouvez faire un test, mangez des abricots secs, ils en contiennent également, vous devriez donc avoir mal à la tête.

Pourquoi le vin rouge donne-t-il des maux de tête? 

Le sydrome Anglais du Red Wine Headache : 

Autres accusés; les tanins. On les trouve dans la peau des raisins et normalement il y en a plus dans les vins rouges que dans les blancs… alors là aussi mystère!

Mystère chez nous, mais peut-être pas chez les anglo-saxons. Le QDM nous apprend que chez eux, il existe un syndrome dont on ne parle jamais en France le Red Wine Headache Syndrome. Autrement dit le mal de tête du au vin rouge. Et là, les tanins seraient peut-être responsables. Mais si c’est le cas, les Britanniques et les Américains devraient aussi avoir leur mal de tête après avoir mangé du chocolat ou but du thé, car ils sont également très riches en tanin. On peut imaginer que si les british avaient mal à la tête après chaque tasse de thé ça se saurait!

Beaucoup de personnes, et en particulier les femmes, se plaignent de maux de tête après la 

consommation, même minime, de vin rouge. Un syndrome connu sous l’acronyme anglais 

RWH (Red Wine Headache) et dont la cause exacte est mal expliquée. Toutefois, il semble 

que dans certains cas, l’histamine, un vasodilatateur, serait impliqué. Ce composé se 

retrouve naturellement à des concentrations plusieurs centaines de fois plus élevées dans 

le vin rouge que dans le vin blanc. Les personnes sensibles à l’histamine ont intérêt à éviter 

des appellations tel que les Bourgognes. Ceux-ci sont fait à partir de Pinot Noir; une variété particulièrement riche en histamine.

Malheureusement, surtout en ce temps de fêtes, le Champagne peut également donner lieu au syndrome du RWH chez les personnes susceptibles. Car en fait, bien que celui-ci soit un vin blanc il est surtout assemblé à partir de raisins noirs de la même variété (Pinot Noir) que les vins de Bourgogne.

Conclusion : 

Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer ces maux de tête qui surgissent généralement 15 à 30 minutes après une première consommation de vin rouge. 

Une première explication mettrait la faute sur l’histamine contenue dans le vin. Certaines personnes sont intolérantes à l’histamine, car elles l’éliminent moins facilement que les autres. L’histamine s’accumule alors dans le sang et dilate les vaisseaux sanguins, ce qui causerait des maux de tête. Le vin rouge causerait plus de maux de tête, car il contiendrait plus d’histamine que le vin blanc, tout simplement parce qu’il est fabriqué avec le raisin entier, incluant la peau, très riche en histamine. Par contre, cette hypothèse n’a pas été vérifiée avec certitude. 

Une deuxième explication concernerait les tanins, qui sont des constituants antioxydants des raisins, et ce sont les vins rouges qui en produisent le plus. Les tanins augmentent la production de sérotonine au cerveau, ce qui pourrait entraîner des maux de tête. Toutefois, les tanins ne sont pas seulement présents dans les raisins. Le soya, le thé et le chocolat en contiennent également, et ces aliments n’entraînent pas nécessairement des maux de tête. Alors, à qui la faute? 

Les sulfites sont fortement pointés du doigt. Ils sont ajoutés comme agent de conservation et de stabilisation du vin. En fait, ils sont aussi ajoutés à beaucoup d’autres aliments tels que les fruits séchés et les jus de fruits, et ils sont aussi présents naturellement dans les raisins frais et dans les coquillages et les crustacés. Tous les vins actuellement sur le marché contiennent des sulfites, mais dans des proportions très variables. Plusieurs croient que ce sont les vins qui contiennent beaucoup de sulfite qui entraînent des maux de tête dus à une réaction de type allergique. Mais, pour le moment, les recherches ont de la difficulté à isoler les effets de l’alcool de ceux des sulfites. 

Si vous avez des maux de tête, ça peut être à cause d’une de ces substances, ou encore un mélange des trois. Par contre, il ne faudrait pas oublier non plus l’effet de l’alcool qui a la capacité de dilater lui aussi les vaisseaux sanguins et d’entraîner des maux de tête. Par contre, les maux de tête associés à l’alcool surviennent généralement beaucoup plus longtemps après la consommation. Il ne faudrait surtout pas confondre le mal de tête associé spécifiquement au vin rouge qui survient rapidement après la consommation à celui qui survient six heures après une soirée trop bien arrosée. On parle alors d’une gueule de bois. Le meilleur conseil qu’on puisse vous donner pour éviter que le mal de tête ne vienne gâcher votre soirée, c’est de choisir des vins qui ne provoquent pas cette réaction chez vous et de les consommer de préférence à d’autres. Mais cela ne réglera probablement pas tout, car il ne faut pas oublier non plus que l’état dans lequel vous êtes, au moment où vous buvez le vin, compte également pour beaucoup. 

Quoiqu’il en soit, voici un petit truc qui peut vous aider à atténuer vos maux de tête, qu’ils proviennent de la consommation de vin rouge, de blanc ou de rosé. Buvez de l’eau!

Idéalement en même quantité que le vin. Ayez toujours un verre d’eau à votre table et buvez-en régulièrement au cours de votre repas ou de vos dégustations



Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire